CRUSTA WORLD Le Site De Tous Les Invertébrés
  Faire une bonne acclimatation
 




Comment bien acclimater ses invertébrés ?

Une des choses fondamentales dans la pratique sérieuse de l'Aquariophilie, est l'acclimatation quand on reçoit des invertébrés ou poissons.

Au jour d'aujourd'hui, il existe 2 méthodes fiables : 

La méthodes dite "du verre" ou celle dite du "goutte à goutte".

1) La méthode "du verre" :

Cette méthode consiste tout d'abord à laisser tremper le sac contenant les invertébrés pendant environ 1/2 heure dans l'aquarium où vont vivre ces derniers. Ceci pour que l'eau du sac de transport parvienne au plus près en température à celle de l'aquarium. Eteignez également la lumière pour éviter aux animaux un stress supplémentaire.

Ensuite, il faut ouvrir le sac, puis à l'aide d'un verre ou récipient propre et n'ayant jamais contenu de produits divers, rajouter environ 50 ml d'eau dans le sac des invertébrés. Répéter l'opération 3 à 4 fois, en laissant environ 10 minutes entre chaque remplissage. La règle est que l'eau du sac doit doubler contenant ainsi moitié eau de transport et moitié eau de l'aquarium.

Ensuite, pêcher vos invertébrés délicatement avec une épuisette propre ne servant exclusivement à cet aquarium.

Jeter l'eau du sac, et n'allumer la lumière que plusieurs heures après.



2) La méthode dite "du goutte à goutte" :

Cette méthode consiste à placer les invertébrés nouvellement arrivés dans un seau propre et ne servant qu'à celà avec l'eau du sac de transport, et d'effectuer pendant environ 1 à 2 heures un goutte à goutte, à l'aide d'un tuyau de silicone (comme ceux utilisés pour les pompes à air), le tuyau apportant doucement l'eau de l'aquarium dans le seau en régulant le débit grâce à un noeud sur le tuyau.

Idem que pour la première méthode : laisser d'abord le sac tremper dans l'aquarium en éteignant la lumière.

Ensuite pêcher les invertébrés et les placer dans l'aquarium. Jeter l'eau du seau.

Ayant testé pendant longtemps les deux méthodes, nous sommes partisans de dire qu' elles sont toutes les deux valables. Certains diront que la méthode du "goutte à goutte" est plus délicate pour bien acclimater ses invertébrés. Certes, ils s'habituent sûrement plus doucement à leurs nouveaux paramètres d'eau de cette façon. Mais nous sommes cependant, depuis plusieurs années, adeptes de la méthode "du verre". Pourquoi ?

Car ce qu'il faut savoir, c'est que des invertébrés (ou poissons) ayant voyagé pendant plusieurs heures ou jours dans un si petit espace et bien sûr sans filtration, provoque des déjections (même si souvent les grossistes évitent de les nourrir dans les 48 heures précédant l'expédition), ce qui entraîne inévitablement deux réactions chimiques : une acidose de l'eau du sac (baisse du Ph) ou au contraire une apparition d'ammoniaque (Nh3) si le Ph est supérieur à 7 ce qui peut s'avérer mortel. Donc vos invertébrés à l'arrivée, baignent dans une eau polluée et néfaste pour eux (surtout s' ils sont nombreux dans le sac). Pour nous, le plus important est de les retirer au plus vite de cette eau, sans bien sûr négliger l' acclimatation. C'est pour celà que l'acclimatation "au verre", plus rapide mais néanmoins efficace, nous paraît plus adaptée, surtout si les invertébrés montrent des signes évidents d'affaiblissements (perte des couleurs, position allongée sur le côté...).

Il y a donc deux écoles. Les deux méthodes ont fait leurs preuves. Ayant pratiqué les deux méthodes, nous pouvons parler en connaissance de cause, la méthode dite "du verre" n'occasionne pas plus de décès après introduction dans l'aquarium, nous dirions même au contraire.

Maintenant peu importe la méthode choisie, le principal est que vous acclimatiez convenablement vos invertébrés, car celà est la base indéniable d'une bonne maintenance.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=